Point de situation Covid 19 dans l’académie de Besançon.

Point du 20 novembre 2020

Un niveau de contamination maîtrisé dans les écoles et établissements scolaires

À l’intérieur des écoles et établissements scolaires de l’académie de Besançon, la circulation du virus est maîtrisée. Cette semaine encore, la transmission de la COVID-19 y est restée très faible.
Sur les 7 derniers jours (du jeudi 12 novembre au jeudi 19 novembre 2020), 633 élèves ont été identifiés cas confirmés et 1418 élèves ont été mis en éviction. Cela signifie que pour 1 élève cas confirmé seuls 2,24 élèves sont cas contact. Quant aux personnels de l’Éducation nationale, 79 ont été identifiés cas confirmés et 125 ont été mis en éviction (soit 1,58 cas contacts pour 1 cas confirmé).
Ces chiffres démontrent l’efficacité des mesures sanitaires et du protocole mis en place dans les écoles et établissements scolaires : ils apportent protection et sécurité aux élèves et aux personnels face à l’épidémie.

Des tests à destination des personnels

Dans les prochains jours, les personnels des écoles et établissements scolaires qui le souhaitent pourront se faire tester de façon régulière.
En premier lieu, une priorité sera accordée à ces personnels aux tests RC-PCR en laboratoire de biologie médicale. En second lieu, des dépistages seront réalisés avec des tests antigéniques au sein des écoles et établissements scolaires.
Le déploiement de ce dispositif de dépistage est placé sous l’autorité des préfets de département en lien avec les autorités académiques. Les personnels de santé de l’académie sont mobilisés, sur la base du volontariat, au sein d’équipes mobiles, pour administrer ces tests. 

Tous engagés et solidaires

En cette période de crise sanitaire, l’engagement et la solidarité de l’ensemble de la communauté éducative des écoles et établissements scolaires, pour la continuité d’un service public d’éducation de qualité, doivent être salués.
Aujourd’hui plus de 80 % des lycées de l’académie proposent un enseignement hydride avec une part de cours en présentiel et une autre en distanciel. Cette hybridation a demandé une adaptation rapide des équipes pédagogiques des établissements, avec l’appui de la cellule continuité pédagogique du rectorat. Chaque enseignant accompagne ainsi ses élèves, selon une organisation pédagogique qui a fait l’objet d’une validation, pour une poursuite des apprentissages dans de bonnes conditions.
Les équipes de vie scolaire des établissements participent activement à la mobilisation contre la circulation du virus. Dans la semaine qui vient de s’écouler, plusieurs établissements ont été confrontés à des difficultés de remplacement, notamment d’assistants d’éducation. Grâce à la solidarité au sein même des établissements, où chacun a su dépasser sa fonction par sens du service public, mais aussi à la mutualisation des moyens entre établissements voisins et aux moyens spécifiques déployés par le rectorat, la vie scolaire a pu continuer normalement.

Pour assurer cette lutte de chaque instant contre l’épidémie, nous encourageons chacune et chacun à respecter, sans relâche, les règles sanitaires et les gestes barrière.